Transmission culturelle et parentalité : un binôme incontournable ? (2/2)

Par Marie Bonici

La parentalité comme ouverture culturelle

En tant qu’outil pour sensibiliser les enfants à des questions importantes, telles que l’écologie, une alimentation équilibrée, la sexualité et la protection contre les maladies sexuellement transmissibles, ou encore la connaissance d’autres cultures et la tolérance, la pratique de la parentalité apparaît alors comme un enjeu majeur de notre époque.

Les familles sont-elles égales face à l’offre de soutien à la parentalité ?

Ainsi, on peut se demander :
– si tous les parents ont connaissance de l’offre culturelle familiale disponible dans leur ville d’habitation, et si non, comment améliorer la diffusion de l’information ?
– si les parents, quelle que soit leur origine sociale et culturelle, se sentent concernés par ces dispositifs culturels4. Et si ce n’est pas le cas, de quelles manières les parents de différentes origines sociales se saisissent-ils de l’offre culturelle familiale et comment la Ville peut-elle les aider s’en saisir dans le cadre de la lutte contre les exclusions ?
– de quelle(s) manière(s) les hommes, alors qu’ils s’investissent de plus en plus dans la parentalité5, accompagnent leur(s) enfants(s) dans ces dispositifs ? Et encore, s’il existe des différences avec l’investissement des femmes ?
– si les thèmes abordés dans les offres de la Ville sont adaptés à la demande des parents et lesquels ils souhaiteraient aborder, pour proposer une véritable participation citoyenne.

Pour répondre à l’ensemble de ces questions, une étude peut être menée, en alliant qualitatif et quantitatif, une alliance indispensable pour finalement mesurer l’efficience des dispositifs proposés par la Ville.

Pierre BOURDIEU, 1979, La distinction : critique sociale du jugement, Paris, Minuit.
Marie-Agnès BARRÈRE-MAURISSON, 2004, “Masculin/féminin : vers un nouveau partage des rôles?”, in Cahiers français, n° 322, septembre-octobre, pp. 22-28.

@Lire le début : Transmission culturelle et parentalité : un binôme incontournable ? (1/2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *