Archives du mot-clé diagnostic

Analyse des pratiques. 1/ Les préalables

L’analyse des pratiques professionnelles est une ressource précieuse de mise en perspective et de compréhension collective des activités de travail dans une équipe ou pour des professionnels exerçant un même métier.
SeP propose dans cette série d’articles de détailler les préalables indispensables à sa mise en place, la manière dont elle est organisée et les formes qu’elle peut prendre et, enfin, ce qu’il est possible d’en attendre.

Un diagnostic préalable

La mise en oeuvre d’une analyse des pratiques professionnelles dans un organisme donné est conditionnée par SeP à la réalisation d’un diagnostic qui permettra, à la fois :

  • de déterminer la commande de la direction,
  • de définir la demande de l’équipe,
  • de fixer les objectifs de l’intervention avec les participants.

Une Charte de fonctionnement (définissant le contenu et les objectifs des ateliers) est établie avec les participants ; elle engage également la direction qui doit assumer le financement et libérer les salariés de leurs charges pour les réunions.

Un engagement solidaire des participants et de l’animateur

Un ensemble d’attendus peuvent utilement ressortir d’une analyse des pratiques professionnelles, à la condition sine qua non que quelques préalables soient strictement respectés.

En premier lieu, la participation à une analyse des pratiques est une démarche personnelle et volontaire qui s’inscrit dans la durée ; l’assiduité et la ponctualité de tous les participants est nécessaire.

Ensuite, cet engagement individuel s’accompagne d’un accord collectif autour du respect du point de vue de chacun et de sa parole.L’expression est libre, l’animateur assure qu’elle ne prend pas la forme d’un jugement de valeur ou d’un procès d’intention ; il régule systématiquement les écarts et facilite la circulation de la parole.

Enfin, l’animateur est garant de ce cadre et, à cette fin, il assure tous et chacun de la stricte confidentialité des échanges.

Pour autant, une analyse des pratiques peut donner lieu à une restitution à l’attention de la direction ou de l’encadrement de la structure quand elle concerne un organisme spécifique. Cette restitution concernera exclusivement les éléments de réflexion qui servent à l’amélioration du fonctionnement de la structure. Il appartient alors à l’animateur de définir la teneur de la restitution avec l’accord des participants.